Menu Fermer

INNOVER COMME UNE START-UP, UNE CLE DE LONGEVITE POUR LES PME et ETI?

Le point de vue de Xavier de Grove, Directeur Associé Digispin, la plateforme de conseil indépendant au service de la transformation digitale des petites et moyennes entreprises.

Photo de Jose Mueses – Pexels

Je suis passionné par l’industrie automobile, dans l’histoire de laquelle l’innovation joue un rôle primordial et riche d’enseignements. Par des succès éclatants, comme la Ford T ou la Mini. Mais surtout par ses demi-succès comme la Traction Avant, véhicule emblématique et innovant… responsable de la faillite de Citroën et de son rachat par Michelin. Ou encore la Citroën LNA, magnifique exemple de rationalisation, mais qui n’a jamais trouvé son public.

Dans ma carrière, j’ai été confronté à plusieurs disruptions technologiques: le web et le raz de marée des normes internet, la Voix sur IP, le cloud et, plus récemment, le machine learning. J’en ai tiré quelques enseignements qui sont devenus des convictions après les avoir testés ces deux dernières années dans le cadre de mon activité de conseil.

Innovation et Stratégie 

Une étude universitaire menée par J. Robert Baum, E. Locke et S. Kirkpatrick en 1998 sur 183 entreprises a démontré qu’il était étonnamment préférable d’avoir une mauvaise stratégie que pas de stratégie du tout ! Or les PME françaises se caractérisent par le faible degré de formulation de leur stratégie par rapport à leurs homologues européennes et en pâtissent dans leur capacité de croissance.  

Parmi les dimensions habituelles que l’on retrouve dans une stratégie d’entreprise, les notions d’optimisation et d’innovation jouent un rôle prépondérant.  Une autre manière de l’expliquer est que, comme leur environnement change, pour rester dans la course, les entreprises ont besoin d’adapter ou en tout cas de challenger leur stratégie pour tenir compte de ces changements.

L’innovation technologique est loin d’être une nouveauté, mais notre époque se caractérise par son accélération voire son emballement. Cette dimension exponentielle de l’innovation est alimentée à la fois par :

  • l’explosion du nombre de données générées, que ce soit par l’Internet-of-Things (IoT), les données de géolocalisation ou par l’informatisation croissante des transactions commerciales
  • la capacité sans précédent de stockage et de traitement de ces données, notamment grâce au cloud computing et bientôt à l’ordinateur quantique
  • la capacité de les rendre intelligibles grâce au machine learning
  • de nouvelles méthodologies et de nouveaux modèles d’affaires
  • les technologies comme l’impression 3D, qui diminuent les coûts de prototypage et les barrières d’entrée
  • de nouveaux moyens de financements (notamment participatifs) de l’innovation

On peut facilement en conclure qu’une entreprise qui ne mettrait pas l’innovation au cœur de sa stratégie serait rapidement dépassée et disruptée. Mais aussi que, vu cette accélération, personne ne peut prédire aujourd’hui les innovations structurantes qui verront le jour dans 2 ou 3 ans. 

Ainsi, le challenge des entreprises ne consiste pas à adopter une nouvelle technologie dans un planning déterministe, mais bien à un changement d’état, avec une forte dimension humaine, lui permettant d’être en perpétuelle innovation.

A lire aussi: PME, ETI : COMMENT REPRENDRE LE DESTIN DE VOTRE ENTREPRISE EN MAIN?

Quelle innovation pour mon entreprise ?

Au vu de ce qui précède, une société française qui n’est ni une startup technologique ni un grand groupe industriel pourrait être tentée de baisser les bras en se disant que cette montagne technologique est infranchissable. 

Une autre lecture s’impose. Ce qui compte, n’est pas l’innovation technologique stricto sensu mais bien l’innovation business. Il s’agit avant tout d’innover pour offrir plus de valeur à ses clients.  Or l’innovation business devient paradoxalement plus aisée et accessible dans un monde fortement digitalisé car elle est déployée et mise à disposition par les GAFAM. 

Si l’on regarde des success stories emblématiques de ces dernières années comme Netflix, Uber ou Deliveroo et que l’on se demande pourquoi ces sociétés ont percé, on pourrait être tenté de répondre que c’est par leur innovation technologique.  Et on se tromperait.

Toutes ces sociétés ont bien utilisé ou combiné des technologies accessibles pour innover dans leur business model et leur proposition de valeur. Mais elles n’ont pas particulièrement innové technologiquement, ni utilisé de technologies particulièrement novatrices pour l’époque. 

C’est une expérience client améliorée par la combinaison de technologies disponibles et d’un nouveau modèle d’affaires qui leur ont permis de faire la différence.  Leur succès a découlé de leur capacité à UTILISER les technologies pour mettre l’humain au centre.

A lire aussi : IDENTIFIER LES OPPORTUNITÉS D’INNOVATION BUSINESS DANS LE DIGITAL EST LA CLÉ DE LA RÉUSSITE DE VOTRE ENTREPRISE 

Comment innover ?

L’enjeu pour les entreprises est ce que Norbert Alter appelle l’innovation ORDINAIRE. Il touche à leur capacité à devenir structurellement innovantes, ou en situation d’innovation. Ces innovations, bien que reposant souvent sur la technologie, ne sont pas forcément intrinsèquement technologiques.

Les entreprises qui arrivent à dégager un avantage concurrentiel sont en fait celles pour lesquelles l’innovation fait partie intégrante de leur stratégie mais aussi qui mettent le client au centre.

Enfin, ce changement d’état vers l’innovation ordinaire touche à la problématique du comportement individuel. Il implique un changement de posture d’un grand nombre de personnes et notamment du management. il passe donc par l’innovation managériale et RH.  En effet, il y a dans tout changement une notion de rupture. Cette rupture doit être accompagnée pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions.

Innovation et transformation

Le changement peut être assimilé à un projet avec une rupture (de nouvelles pratiques remplacent les anciennes) nécessitant un effort. L’innovation, elle, relève plus de la transformation que l’on peut assimiler à ensemble de projets de changement concourant à une finalité globale.

Trois grands leviers s’offrent pour mener cette transformation à bien :

  • les projets stricto sensu, pour lesquels on privilégiera une méthodologie agile et expérientielle
  • le management, sa formation, son leadership et l‘innovation managériale
  • les approches de business Development (BizDev) par l’ incubation ou intrapreneurship

A lire aussi: LA PENSEE « LEAN-AGILE », UNE BOUSSOLE SECURISANTE POUR AGIR DANS L’INCERTITUDE

Pour les PME spécifiquement, ces approches bizDev combinées à l’innovation managériale sont souvent le meilleur compromis entre time to market et effort total. 

Pas d’innovation sans innovation managériale

Le style et les principes de management jouent un rôle primordial dans la capacité d’innovation de l’entreprise. 

Une entreprise avec des critères d’évaluation rigides tout au long de l’année est-elle susceptible de saisir une opportunité qui ne pourra être menée à bien qu’en pénalisant l’atteinte de certains d’entre eux ?

L’échec doit-il être sanctionné ou considéré comme une composante intrinsèque de l’innovation ?

Doit-on remonter jusqu’au CEO avec un business case détaillé pour libérer des fonds de prototypage? Ou bien peut-on accéder à un montant prédéfini selon le principe de la perte acceptable avec une procédure d’allocation simplifiée ?

Doit-on encourager ou proscrire l’implication des salariés dans des projets externes à leur équipe ou même à l’entreprise ?

Les quelques exemples donnés ci-dessous vous donnent une idée des écueils à éviter. Il sont aussi des leviers dont dispose le management pour encourager et développer l’innovation.

La démarche Digispin

Mener tous ces chantiers de concert peut être décourageant voire sembler irréaliste pour une PME, car trop consommateur de ressources. 

L’approche de Digispin se caractérise tout d’abord par son caractère multidisciplinaire et avec une forte orientation client / business.

Ensuite, Digispin sélectionne et package les meilleures pratiques, notamment issues du monde des Startup (comme l’effectuation et le Lean Startup). Ainsi, elle maximise l’impact et la pertinence de la démarche tout en minimisant la bande passante requise pour les équipes de management.

A lire aussi: QUELLE METHODOLIGIE POUR UNE TRANSFORMATION DIGITALE REUSSIE DES PME?

L’offre Digispin d’accompagnement de l’innovation

Digsipin dispose à ce stade, en complément à notre capacité de délivrer un service ad hoc, des offres packagées suivantes pour vous aider concrètement à réussir l’innovation.

  • Un audit d’intensité digitale et de capacité d’innovation. Cette étape inclus un état des lieux des forces stratégiques et des capacités de projection de l’équipe de management. Elle définit la meilleure stratégie d’accompagnement du changement (agile interne ou intrapreunariat). Enfin, elle initie la cocréation du plan d’innovation lors d’un atelier d’une demi-journée.
  • Une  offre de redéfinition de la proposition de valeur sur 80 jours . Cette offre démarre par un atelier d’une journée. Partant de l’état des lieux, il permet de cocréer le périmètre du Minimum Viable Product. Une nouvelle proposition de valeur est construite en cohérence avec la stratégie et les avantages concurrentiels de l’entreprise.
  • Un programme d’accompagnement par le coaching d’équipe d’une durée de 8 semaines. Il vise à installer une culture et une capacité d’innovation dans l’entreprise
  • Des offres d’accompagnement du changement soit en mode agile expérientiel, soit en mode incubation / intrapreunariat.

Digispin, c’est plus d’une centaine d’experts indépendants, de culture entrepreneuriale, qui maîtrisent parfaitement les outils de la transformation digitale et de la réinvention de modèles d’affaires. Ils seront à même de mettre leur savoir-faire à votre service, pour des interventions toujours « sur-mesure ».

Xavier de Grove

Directeur associé Digispin

Me contacter via Digispin ici

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, VOUS AIMEREZ ÉGALEMENT :

Loading