Rechercher

Les ressources humaines et financières au cœur de la transformation digitale

LES RESSOURCES HUMAINES ET FINANCIÈRES AU COEUR DE LA TRANSFORMATION DIGITALE

Pour tout dirigeant de PME ou ETI, engager une transformation numérique au sein de son entreprise n’est pas qu’une question d’outil et de technologie. Cela a un coût, et impacte considérablement son management. Pour vous accompagner dans cette transition digitale, voici plusieurs conseils pour impliquer vos collaborateurs dans cette étape importante, et trouver des sources de financement nécessaires.

Les facteurs humains et financiers sont de forts accélérateurs à la transformation digitale d’une entreprise si le dirigeant sait y recourir à bon escient. A l’inverse, ils peuvent très vite devenir des freins si ce dernier n’a pas une réelle stratégie digitale.

Comment motiver les collaborateurs dans cette transformation digitale ? Comment financer les moyens nécessaires ? Implication, formation, transversalité et collectif sont ici les maîtres-mots pour créer une dynamique vertueuse.

Comment impliquer vos collaborateurs dans cette révolution numérique ?

1. Engagez totalement votre direction générale

Le rôle du dirigeant est ici primordial. Il doit avoir une vision claire des enjeux de cette révolution, et être capable de fixer un cap à quelques années. Présenter une feuille de route cohérente de la transformation digitale de votre entreprise, de son impact sur les métiers et les compétences permettra à vos collaborateurs de se sentir concernés plus directement. Par ailleurs, votre implication en tant que dirigeant dans ce projet doit être totale. Vous devez montrer l’exemple. Cela va de soit.

2. Associez très tôt vos collaborateurs à ce projet global d’entreprise

Pour éviter les incompréhensions qui génèrent des freins au changement en interne, les gérants de petites et moyennes entreprises doivent effectuer un vrai travail pédagogique auprès de leurs salariés. Cela passe par l’explication de vos objectifs, et l’intégration de vos collaborateurs dans ce processus. La vision est celle du management. Mais, sa mise en oeuvre doit être l’affaire de chacun. Cela leur permettra de donner du sens à ce projet et de répondre à leurs inquiétudes.

Aujourd’hui, les chefs d’entreprises sont encore trop peu nombreux à entamer cette démarche. Selon BPIFrance, « seulement 25% des dirigeants associent leurs équipes opérationnelles au projet de transformation, alors même qu’elle sont les premières concernées »*. Or, sans implication et adhésion des équipes, cette transformation sera un échec. Entamer une transition numérique est l’affaire de tous car elle concerne votre entreprise dans sa globalité et impacte le quotidien de chacun.

3. Formez vos collaborateurs au numérique

C’est indéniable : de nouveaux besoins, usages et modes de consommation apparaissent avec cette révolution numérique. Qu’elle soit en B2B ou B2C, votre entreprise doit rester compétitive face à ces changements. Cela passe notamment par la formation volontariste de vos collaborateurs. Ces derniers adhèrent plus facilement à la transformation numérique de votre entreprise s’ils ont été formés au digital et s’ils en comprennent les enjeux. Ils auront alors les moyens d’en être les acteurs.

Bien-être et productivité vont de pair. Un collaborateur est efficace sur son poste quand il se sent bien au travail. Ce bien-être passe par la formation continue tout au long de la carrière professionnelle. Cela est prouvé : la plupart du temps, les talents quittent leur entreprise quand ils estiment ne plus rien y apprendre et ne plus monter en compétences.

Pourtant, malgré ce constat, peu de dirigeants investissent dans la formation lors de la mise en place de la transformation digitale de leur société. D’après BPIFrance, seuls « 12% dirigeants déclarent avoir mis en place des programmes de formation dédiés »*. Cela est bien trop insuffisant.


A lire aussi : Quand le métier de chef de projet se réinvente avec le digital


4. Misez sur la transversalité et l’interdisciplinarité

La digitalisation des entreprises a un impact direct sur les modes de management. Pour faciliter une transition numérique au sein de son entreprise, le dirigeant doit favoriser la transversalité, l’interdisciplinarité et rompre avec la dynamique de travail en silo.

Le sujet de la transition digitale ne doit pas être accaparé par certains services car il concerne tous les salariés. Travailler sur ce projet en mode transverse favorise ainsi la prise d’initiatives des salariés, et les responsabilise sur ce dossier.

Dans ce cadre, selon Frédéric Panserrieu, consultant en transformation digital, « l’autorité hiérarchique laisse sa place à l’autorité de compétence et d’influence, avec des organisations plus horizontales (…) C’est un choc culturel qui secoue les organisations, et surtout c’est un changement à accompagner avec soin et méthode ».


A lire aussi : Face à la transformation digitale, quel dirigeant êtes-vous ?


Manque de moyens financiers pour engager votre transformation digitale : comment y remédier ?

1. Trouvez appui auprès de consultants indépendants spécialistes en transformation digitale

A défaut de recruter une ressource en interne pour vous accompagner dans cette étape importante, vous pouvez parfaitement être conseillé par un consultant indépendant, expert dans le numérique. Cela vous permettra de maîtriser les coût tout en bénéficiant de l’assistance d’un professionnel aguerri ayant une vision large des meilleures pratiques de votre secteur d’activité.

Via la plateforme Digispin, les dirigeants de PME et ETI ont accès à un réseau d’experts indépendants. Conseil en stratégie digitale, en AMOA (assistance en maîtrise d’ouvrage), en organisation, en management, en business development… La palette de compétences présentes sur la plateforme Digispin est très large. De quoi permettre aux chefs d’entreprises de trouver une offre sur-mesure en fonction de leurs besoins.

2. Faites appel à des programmes de financement croisés au sein de votre filière d’activité

La digitalisation de votre entreprise accroît votre compétitivité mais permet aussi à vos clients et fournisseurs d’améliorer la leur. Les investissements que vous devez réaliser en amont peuvent être financés par ceux de vos fournisseurs ou clients qui en auront un avantage immédiat. Les consultants Digispin peuvent vous aider à identifier et rejoindre ces programmes de filières.

3. Appuyez-vous sur les prêts et aides à l’innovation proposés par la BPIFrance

BPIFrance soutient les PME et ETI dans leur transformation digitale. Pour cela, elle a mis en place plusieurs solutions : elles vont du prêt à l’aide à l’innovation en passant par des concours.

4. Ayez recours aux nouvelles initiatives liées à la formation professionnelle pour co-financer le développement et l’adaptation de vos collaborateurs aux métiers et activités que vous allez privilégier dans votre entreprise.

Via la plateforme Digispin, les dirigeants de PME et ETI ont accès à un réseau sélectionné d’experts en solutions de financement adaptées. De quoi mettre en place un plan de formations digitales efficace.

Selon une étude de Dell et de l’Institut du Futur, 85% des emplois de 2030 n’existeraient pas encore. Face à ce constat, “se former toute au long de la vie” n’est pas qu’un simple leitmotiv. C’est une réalité, importante à prendre en compte pour l’avenir économique des entreprises et pour l’employabilité de leurs collaborateurs.


A lire aussi : Pour une digitalisation réussie, misez sur une concertation en interne


* « Histoire d’incompréhension. Les dirigeants de PME et ETI face au digital », BPI France, septembre 2017

Autres publications